Horloge du Sud | Horloge du Sud | Lieu de culture et de gastronomie africaine
L'Horloge du Sud est un lieu culturel et restaurant africain à Ixelles, Bruxelles
restaurant africain Bruxelles
14468
home,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-14468,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

TOUS LES JEUDIS MIDI ENTRE 12H00 ET 14H30, L’HORLOGE DU SUD VOUS PROPOSE UN GÉNÉREUX BUFFET À 13,50€

 

Au plaisir de vous accueillir

Un Lieu culturel et convivial, édifié autour d’un Café-Restaurant, au coeur de Bruxelles.
Festif et animé, il est dédié aux saveurs du Sud, à la gastronomie africaine, à la culture, à la vie de quartier, aux échanges citoyens ainsi qu’aux activités sociales et artistiques ouvertes sur le monde.

Le restaurant

Nous accueillons et organisons des activités associatives citoyennes, des événements festifs, intellectuels et culturels concernant le quartier et le Sud.

Nous promouvons et mettons également en valeur les savoir-faire et les produits agroalimentaires du Sud.

Nous utilisons uniquement des produits éthiques et respectueux de l’environnement.

 Nous nous investissons dans la convivialité urbaine et la vie des quartiers à la jonction desquels nous sommes installés (Matongé – Porte de Namur et Quartier Européen).

Nos événements culturels

44ème Café littéraire «Regards de femmes»

 

 

Vendredi 26 Avril 2019 à 18h30

 

Invitée : Lili Bonnet

 

Lili Bonnet est une auteure qui questionne la condition de la femme. Elle pose un regard lucide sur la diversité, sur le métissage… Après son roman « dans mon pays loin de mon pays » que Lingeer a eu l’honneur de présenter au 8ème Café littéraire, Lili Bonnet nous revient avec de magnifiques récits sur les cheveux, sur les femmes et sur tout ce qui représente les identités.

 

Livre présenté : «Les cheveux »

 

« Mes cheveux »

 

J’arrête les défrisages.
En rue, on me félicite.
En réunion, on me regarde.
Dans le métro, j’ai des regards complices.
Dans mon ancien salon de coiffure, des grincements de dents.
Dans mon nouveau salon, je suis chouchoutée.
Certains matins, je n’y arrive pas, je noue vite un foulard.

 

J’entends :
Quelle masse !
Ce n’est pas facile !
Coupez-les, ce sera plus facile !
Tressez-les !
Défrisez-les, ce sera plus facile !
Laissez-les tranquilles !

 

Mes cheveux ?
Une parure, un atout, un étendard, une identité, des souvenirs, une histoire, des oppressions, des diktats, de la souffrance, un enjeu…

 

Des cheveux naturels, des cheveux frisés, des cheveux bouclés, des cheveux lisses, des cheveux crépus…

 

Mes cheveux !
Une réappropriation, une appartenance, le bonheur d’être soi !

 

LINGEER en partenariat avec l’Horloge du Sud et Turbulence Turbulences Visuelles

Podium musical libre :

 Mgodo Tracks – Mozambique

 

 

Vendredi 10 mai 2019 à 22h00

 

Matchume Zango, fondateur de l’organisation Warethwa au Mozambique, organise des projets artistiques et éducatifs qui, à partir de la culture traditionnelle chopi, rassemblent les jeunes autour de la création de nouvelles pièces musicales et chorégraphies contemporaines.

Il fait partie du célèbre groupe de musique Timbila Muzimba et joue avec une grande variété d’artistes étrangers, du Japon au Brésil. Ses influences sont ainsi multiples, inspirées par les styles musicaux de ses nombreux collaborateurs. Sa musique vacille entre jazz, reggae et world music.

 

 

Musiciens:

Matchume Zango – Mozambique – Timbala
Tinoca Zimba -Mozambique – chanteuse

Nomapostile Nyiki -Afrique du Sud – chanteuse 
Stélio Mondlane – percussions
Nelton Miranda – guitare basse
 

 


Timbila

La timbila, instrument central de la culture chopi, est un type de xylophone, comme il en existe beaucoup en Afrique, équipé de fruits séchés et de membranes vibrantes fabriquées à partir du péritoine d’une vache donnant à cet instrument un son typique «bourdonnant» et hypnotique.

 

 

lien vers le projet:
http://www.videolepsia.com/mgodotracks.html 

Podium musical libre :
Freddy Starks – Jazz

 

 

Vendredi 24 mai 2019 à 22h00

 

 

Concert donné dans le cadre du brussels jazz week-end. 

La salle

Elle est agréablement ouverte sur le carrefour formé par la rue du Trône et la chaussée de Wavre, grâce à trois grandes baies vitrées. C’est une belle salle des années 50, conçue pour une acoustique optimale. Ses boiseries encadrent un énorme miroir qui agrandit et illumine la salle de façon exceptionnelle. Elle contient 86 places assises, du matériel complet de sonorisation pour des concerts et des pièces de théâtre, pour les évènements en rapport avec l’art, la culture, le quartier, le Sud et la citoyenneté.

Décoration: Art décolleté à Gentbrugge

Le cadre

C’est un cadre historique de la convivialité urbaine bruxelloise et des relations que la Belgique entretient avec le Sud et l’Afrique en particulier.

De nombreuses organisations de la société civile, du monde associatif ou politique, des ONG des relations internationales y tiennent des réunions, des conférences de presse, des séances de travail, ou, tout simplement, des dîners et des événements festifs.