Horloge du Sud | Lieu de culture et de gastronomie africaine
L'Horloge du Sud est un lieu culturel et convivial édifié autour d'un café-restaurant proposant une cuisine africaine et métissée. Situé à Bruxelles, à la jonction du quartier Matongé et du Quartier Européen.
restaurant africain Bruxelles
14468
home,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-14468,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

TOUS LES JEUDIS MIDI ENTRE 12H00 ET 14H30, L’HORLOGE DU SUD VOUS PROPOSE UN GÉNÉREUX BUFFET À 13,50€

 

Au plaisir de vous accueillir

Un Lieu culturel et convivial, édifié autour d’un Café-Restaurant, au coeur de Bruxelles.
Festif et animé, il est dédié aux saveurs du Sud, à la gastronomie africaine, à la culture, à la vie de quartier, aux échanges citoyens ainsi qu’aux activités sociales et artistiques ouvertes sur le monde.

Le restaurant

Nous accueillons et organisons des activités associatives citoyennes, des événements festifs, intellectuels et culturels concernant le Sud et l’Occident. 

Nous promouvons et mettons également en valeur les savoir-faire et les produits agroalimentaires du Sud.

Nous utilisons uniquement des produits éthiques et respectueux de l’environnement.

 Nous nous investissons dans la convivialité urbaine et la vie des quartiers à la jonction desquels nous sommes installés (Matongé – Porte de Namur et Quartier Européen).

Nos événements culturels

Concert de fermeture annuelle:
Lazaro Osniel y Su Soneros
Musique cubaine

 

Vendredi 5 juillet 2019 à 22h00

 

Lázaro Osniel, bassiste incontournable de la région de Pinar Del Río (connue pour la culture du tabac) y Su Soneros, viennent apporter l’ambiance et la chaleur de Cuba à L’Horloge du Sud.

 

Le groupe a été créé en été 2006 avec pour objectif de mettre en valeur les racines de la musique cubaine : le changüí, le bolero, le son montuno et le songo (qui est le rythme ‘son’ fusionné avec d’autres styles).

 

Le répertoire comprend des thèmes originaux composés par le directeur du groupe (Lazaro Osniel) en collaboration avec certains membres de son orchestre. Au travers de leurs textes, ces musiciens parlent principalement d’amour, de situations de la vie quotidienne ainsi que de leurs racines cubaines.

 

Leur but : « Toucher le coeur du public et le faire danser au sein d’une atmosphère qui se veut principalement festive et chaleureuse. 

La salle

Elle est agréablement ouverte sur le carrefour formé par la rue du Trône et la chaussée de Wavre, grâce à trois grandes baies vitrées. C’est une belle salle des années 50, conçue pour une acoustique optimale. Ses boiseries encadrent un énorme miroir qui agrandit et illumine la salle de façon exceptionnelle. Elle contient 86 places assises, du matériel complet de sonorisation pour des concerts et des pièces de théâtre, pour les évènements en rapport avec l’art, la culture, le quartier, le Sud et la citoyenneté.

Décoration: Art décolleté à Gentbrugge

Le cadre

C’est un cadre historique de la convivialité urbaine bruxelloise et des relations que la Belgique entretient avec le Sud et l’Afrique en particulier.

De nombreuses organisations de la société civile, du monde associatif ou politique, des ONG des relations internationales y tiennent des réunions, des conférences de presse, des séances de travail, ou, tout simplement, des dîners et des événements festifs.